Pierres fines et précieuses du monde

Le retour de la vengeance

Polar déconnant cherche éditeur

Nicolas Sarkozy Bonjour à tous.
Nicolas Sarkozy a sûrement été le président de la république, et l'homme politique tout court, le plus médiatique et médiatisé. Omniprésent sur les ondes et les écrans, il a phagocyté les médias au point d'occulter tous les membres de ses gouvernements. A tel point qu'on ne savait plus comment s'appelait le premier ministre.
Il a été partout, des rubriques people aux rubriques politiques, s'occupant de tout et de rien, s'affichant à l'envi, intervenant sur des sujets qui n'étaient pas de sa compétence, avec une arrogance confinant à l'écoeurement. Il devait certainement surveiller les approvisionnements et recompter les petites cuillères à l'Elysée !!
Sa boulimie l'a poussé à maintes outrances, beaucoup de mensonges, énormément de manigances.Nicolas Sarkozy
D'une ambition démesurée, il a trahi dès son entrée en politique tous ses "partenaires", renié nombre d'"amis" pour parvenir à ses fins. Ayant marié Jacques Martin en tant que maire de Neuilly, on dit qu'il avait déjà repéré à l'époque son épouse, une certaine Cécilia.
Tous les moyens furent bons, jusqu'à des financements de campagne plus que douteux. Il n'est pas le premier me direz-vous. Certes, mais porté à ce niveau, c'est du jamais vu, surtout avec tant d'ostentation.
Qualifié de président "bling bling" à cause de ses frasques, il a géré la république comme sa propre entreprise, nommant et révoquant copains et relations utiles selon ses humeurs du moment.
La crise, ses travers, et le mécontentement des français lui ont coûté un second mandat présidentiel en 2012. Vexé comme un pou, il a annoncé son retrait de la vie politique. Mais devant les divisions ridicules à l'UMP, l'incapacité notoire de François Hollande à bien mener le pays et un désir de revanche exacerbé, il est prêt à revenir pour les élections de 2017, en se présentant comme le recours et le sauveur de la patrie.
Nul doute qu'il saura à nouveau nouer des alliances, contre nature s'il le faut afin de récupérer son fauteuil. Les français ayant la mémoire courte, il ne serait pas surprenant qu'ils cèdent encore une fois aux strass étalés par Nicolas Sarkozy pour les séduire.
Juin 2015, il est revenu, moins attendu que prévu et avec des adversaires sérieux pour la primaire de 2017.
Faisons lui confiance pour préparer toutes sortes de chausse-trappes afin de rester le dernier en course.

Graines de bitume, enfants de la rue, Tananarive ******* Mokana, orphelinat à Fianarantsoa